Sculpteur

 Accueil
    NewsInformation
    L'artiste
    Livre d'or
    Contact
    Livre
  
    "L'Espoir" à Palavas

 Collections :
    Animaux
    Bas-relief
    Bustes
    Danses
    Enfants
    Femmes
    Grandes sculptures
    Groupes
    Hommes

 Le monde de la sculpture
    Moteur de recherche
    Biographies de sculpteurs
    Sculpture dans les musées
    Citations
    Bibliographie
    Jean-Antoine Injalbert
    Dans les jardins publics
    Lexique de sculpture,
    Etc.

Nella Buscot sur Facebook

         

 Copyright © 2003-2017 Nella Buscot
Nella Buscot  >  Le monde de la sculpture  >  La technique du bronze d'art  >  Page 4



La technique du bronze d'art

Page 4


La retouche de la cire



L'épreuve en cire est démoulée après refroidissement et conservée dans une chambre froide pour éviter toute déformation à la chaleur.

La cire étant la représentation de ce que sera réellement le bronze, l'artiste intervient souvent à cette étape pour s'assurer que l'épreuve en cire correspond bien à ce qu'il souhaite et y apporter les rectifications nécessaires. Il appose également sa signature ainsi que le numéro du tirage.

A gauche l'épreuve en cire dans le moule, à droite, en cours de retouche


La préparation du réseau d'alimentation


Afin que le métal en fusion puisse s'écouler dans toutes les parties, y compris les plus lointaines et que les gaz puissent s'évacuer, le fondeur crée autour de la pièce en cire un réseau d'alimentation (chemins de coulée, évents), réalisé à l'aide de tiges de cire collées. Il met en place le cône d'alimentation dans lequel sera versé le métal en fusion.


Pour cet exemple, la coulée du bronze se fait sous vide, technique qui ne nécessite pas la pose d'évents pour l'évacuation de l'air et des gaz chauds.

Si le noyau est déjà coulé, on place sur toute la surface de la sculpture des tiges métalliques qui traversent la cire et une partie du noyau, en dépassant de quelques centimètres. Le but est de maintenir le contre-moule (intérieur) à la bonne distance du moule extérieur lorsque la cire aura été enlevée. Voir plus loin.

Si le noyau n'a pas encore été coulé, de tiges métalliques ou des clous, traversant de part en part la cire, sont mis en place.


Retour              Suite